Le Flanellé de Wasmuël est signalé dans le rapport du jury comme une innovation dans la section belge à l'exposition d'Anvers en 1885.
Le terme Flanellé fait allusion à l'aspect granuleux de ces pièces dont le fond est recouvert de chamotte ( biscuit broyé ) noyée dans l'émail transparent.
La décoration d'oiseaux, de fleurs et de feuillages qui recouvre les potiches, vases ou bibelot est soit exécutée en réserve, soit directement sur la surface granuleuse, et elle associe avec maîtrise peinture sous émail, peinture sur émail et rehauts d'or. Le Flanellé typique à Wasmuël était une nouveauté à l'exposition d'Anvers de 1885. Les petites pièces portent très souvent un chiffre doré correspondant au numéro de décor.