La "Grande Faïencerie" de Lunéville a vu le jour en 1731 avec à sa tête Jacques Chambrette. Il construit l'usine de Saint-Clément en 1758. Suite à de nombreuses péripéties familiales et économiques les Keller et Guérin se portent acquéreurs en 1888 de la Faïencerie de Lunéville. En 1892 ils acquièrent la Faïencerie de Saint-Clément. Les deux faïenceries sont à nouveau réunies.  Ces Faïenceries vont produire en t'autre des pichets de formes, des canettes à fleurs et des tirelires en Barbotine. En 1894 les usines emploient 1350 personnes. Le nombres de pichets de formes produits n'est pas très important mais leur qualité est exceptionnelle et leurs coloris pastel sont très harmonieux. La production de pichets en barbotine s'estompe après la deuxième guerre mondiale.